La rotonde ferroviaire de Blois - - /!\ menacée de destruction par la municipalité /!\


[Chapitre 4] Historique de la rotonde de Blois:

La rotonde de Blois fut construite en 1891 par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans pour accueillir les trains de la ligne de Blois à Romorantin. Elle fût réalisée en même temps que l'agrandissement du pôle gare, et du déplacement du bâtiment voyageur sur l'axe de l'Avenue du Dr Jean Laigret pour faire face à l'afflux de voyageurs et de marchandises dû à la construction de cette ligne ouverte en 1883-1884 ainsi que de la ligne de Blois au Pont de Braye passant par Vendôme, ouverte en 1881. Elle fut visiblement construite par l'entrepreneur blésois Dupou Imbert, le même qui a construit la gare.

Ces deux lignes ont disparu depuis. Le trafic de la ligne de Romorantin à Blois s'est arrêté en 1944, car le pont enjambant la Loire entre la Chaussée-Saint-Victor et Vineuil a été bombardé (il reste les piles du pont bombardé dans le lit de la Loire, ainsi que les levées).

Il est par ailleurs construit à la même époque le
château d'eau qui existe encore, une réserve à charbon (détruit), des logements pour les machinistes (détruits) et le chef de dépôt (toujours existant, à côté du château d'eau), ainsi que divers bâtiments aujourd'hui détruits. La gare de marchandises est, elle aussi, agrandie (aujourd'hui démolie ou en cours de démolition). [voir partie sur le quartier gare qui sera mis en ligne début novembre]
© 2013-2015 blois.me
Le dépôt sur le plan de 1882.
La rotonde était donc un véritable progrès, car ce type de bâtiment se voulait à la pointe : optimisation de l'espace, rationalisation...
Elle fait donc partie de ce qu'on pourrait appeler l'architecture utilitaire. Elle se veut fonctionnelle et débarrassée de tout superflu.
Le dépôt sur le plan de 1855.
La rotonde aujourd'hui (cliché IGN).
Si la rotonde, n'est construite qu'en 1891, on note tout de même un dépôt comportant deux voies plusieurs dizaines d'années avant, donc pour la ligne de Tours à Orléans, qui était alors la seule à passer ici, et ce, quasiment au même emplacement.
En 1882, dans un fascicule consultable au fonds ancien de la bibliothèque de Blois. (chemins de fer de l'état, lignes de Blois à Pont-de-Braye, Port-Boulet à Port-de-Piles et Thouarcé à Chalonnes - croquis indiquant les dispositions générales des gares et stations - voies, Bâtiments, Signaux et Accessoires - 1882 - cote LC 3123), il est mentionné "dépôt de l'Etat". Sur un plan de la ville de Blois datant de 1855, il est mentionné "remise des locomotives" et sur un bâtiment voisin "remise des voitures.
Carte postale de la gare ferroviaire de Blois, avec, au fond à gauche, la rotonde.