© 2013-2014 blois.me
+ Square Pasteur

Le square Pasteur (triangle situé en face le jardin des Lices) fait partie d'un ensemble d'espaces verts étant situé à l'emplaceent des anciens jardins royaux (jardin des simples et des fleurs royales, jardin des Lices,...). Il est séparé du jardin des Lices par l'Avenue Gambetta.
Comme le jardin des Lices, celui-ci mériterait d'être optimisé et valorisé, afin de donner une véritable cohérence à cet ensemble formant un véritable poumon en plein coeur de ville.

Le square Pasteur a l'immence *chance* d'être situé dans le périmètre de la ZAC gare-Saint Vincent et celui-ci est identifié comme secteur à construire.
Ayant parlé de manière informelle avec le Maire, ce serait une volonté des urbanismes ayant travaillé sur le projet, mais pour lui et pour la municipalité actuelle, il en serait hors de question.
Pourtant on retrouve cet espace à bâtir dans divers documents, dont dans le PLU (Plan Local d'Urbanisme) approuvé définitivement par le conseil municipal en Novembre 2013, et précisément dans de document 3, Orientations d'Aménagement et de Programmation (OAP), pp.43-46.
Le square Pasteur, au centre, destiné à être construit, et le jardin des Lices, à droite. Cet ensemble forme pourtant une véritable respiration en plein centre-ville. Cet espace devrait être considéré comme un atout à préserver et à valoriser et non pas comme une réserve foncière.
Il est mentionné dans ce même document, "l'ensemble doit contribuer à mettre en valeur le patrimoine historique, touristique et culturel de la ville", "veiller à la qualité des espaces publics en favorisant le séquençage et la mise en scène des axes structurants" " renforcer l'attractivité touristique de la ville en promouvant le patrimoine architectural et paysager et en valorisant une image qualitative de cette entrée de centre-ville".

Un peu plus loin, on comprend mieux ce qui est, pour eux, valoriser cette entrée de ville, il s'agit d'apporter "une image plus urbaine à cette avenue et au quartier".


En fait, pour avoir fait des études en architecture et avoir eu de l'urbanisme, il s'agit de mettre en pratique une lubie d'urbanistes, et en particuliers d'urbanistes parisiens : les bâtiments doivent s'aligner sur les rues, et plus les voies sont importantes, plus on doit construire des immeubles, haut, afin de renforcer la perspective : cette lubie d'urbanistes parisiens ne s'appuie sur aucune prise en compte de l'existant. Pourtant, ces espaces végétalisés et non bâtis sont de véritables respirations en plein coeur de ville. De plus, ils sont les vestiges des jardins royaux et auraient tout intérêt à être valorisé. (voir propositions de la page plan d'optimisation quartier gare - Poulain - Place Victor Hugo - Saint-Nicolas).

On voit que l'existant ainsi que les atouts de la ville de Blois ne sont pas du tout pris en compte, et qu'il s'agit plus d'appliquer un modèle prédéfini à la ville de Blois, avec, en plus, la création d'une tour d'une trentaine de mètres de haut, au milieu de nulle part, à côté de la gare (même si cette tour est encore loin d'avoir été validée par la municipalité). Peut-être s'agit-il de créer un "signal", une autre lubie d'urbanisme (voir ci-dessus), comme pour la tour projetée à côté de la gare de Tours ?

Encore une fois, pourquoi ne pas prendre en compte les atouts, et partir de ces atouts pour créer le quartier de demain ?

Nous pouvons que déplorer le manque d'approche sensible. Il est temps de voir autre chose dans le potentiel, que le potentiel uniquement foncier.

Nous avons des raisons d'être inquiets. Souvenons-nous que la ville avait émis comme piste de construire le théâtre sur le jardin des Lices (alors que ce jardin était situé dans le périmètre du secteur sauvegardé et que le plan de sauvegarde et de mise en valeur appliquable à ce périmètre interdisait toute construction sur cette parcelle !).
Le Square Pasteur, lui, est en dehors, du secteur sauvegardé (la rue Gambetta en forme la limite), rien n'interdit donc à la municipalité de construire cet espace vert, comme elle le souhaite.

Le conseil de quartier centre, dont je fais partie travaille sur ce secteur. A la fin de l'année 2013, il devait avoir une réunion avec différents services, mais suite à l'affaire de la démolition de la rotonde ferroviaire, et de l'opposition d'un certain nombre habitants (dont moi-même, conseiller de quartier), celle-ci a été annulée, preuve que la concertation a ses limites.
Le square Pasteur.
...
Le square Pasteur, mentionné comme "réserve de constructibilité dans le projet Jam et Germe.
Le square en partie construit. A noter également la tour-signal, au milieu de nulle part, à droite de la gare.
L'OAP Gare-Saint Vincent, dans le PLU approuvé en novembre 2013.
Proposition.